Mince Alors ! – Uma comédia para quem quer perder peso

Mince Alors

Mince alors !

Vivendo no Brasil, pude perceber o que os brasileiros acham dos franceses. Uma das coisas que os brasileiros acreditam (alguns é claro), é que na França, todos são magros.

Vai entender, as pessoas são diferentes e os seus corpos também, logo, a realidade é bem diferente.

Esse filme, Mince Alors ! foi lançado no ano passado (2012), é uma comédia francesa, que mostra de uma forma leve, o preconceito sobre esse tema, pessoas que estão acima do peso e “precisam” ser magras. Você vai se divertir com situações comuns que provavelmente você já viveu ou viu por aí.

Divirta-se!

***Encontrei na internet esse link do filme em francês, com legendas em português, acesse aqui.

Anúncios

Transcrição do episódio – Un gars, une fille (Fêtent Le Gars)

Bonjour !

Já escrevi sobre essa série de humor francês e muitas pessoas já devem conhecer.

É importante ir além das aulas e assistir filmes, séries em francês, pois assim você se acostuma com o som do idioma, com a rapidez natural de um nativo falando em uma festa, na rua, no ônibus, enfim, mais uma forma divertida de aprender francês.

Mas, lembre-se que, existem expressões idiomáticas, que não devem ser traduzidas no sentido real da palavra.

Divirta-se e aprenda!

Sobre o post anterior, Veja a Transcrição do episódio Dans le lit e Veja um pouco sobre a história da Série francesa Un gars une fille.

A+

Un gars une fille – Fêtent Le Gars

Alexandra : Enlève tes chaussures, Loulou, là. Vas-y.

Jean : Voilà. Faut-faut que j’enlève mes chaussures ?

Alex : Ouais.

Jean : Tu prends des risques là.

Alex : Attention, une marche.

Jean : Ouais.

Alex : Ca y est, une autre.

Jean : Ouais.

Alex : Une autre, une autre.

Jean : C’est bon, là ?

Alex : Assieds-toi. Assieds-toi. Tout doucement.

Jean : Oh hé… Ah, ça sent la sauce soja, là, non ? Ah, il y a du sushi dans l’air, là.

Alex : T’es fort, t’es mon Columbo, toi.

Jean : C’est vrai. Ouais, ‘fin, si tu veux, il y a peu de restos français où t’enlèves tes grolles, quand même.

Alex : Allonge tes jambes.

Jean : Aïe, aïe, aïe….

Alex : Mets-toi bien.

Jean : Voilà, c’est ça.

Alex : Voilà.

Jean : Je suis content d’être avec toi, mon Chouchou. D’habitude à mon anniversaire, il y a toujours Daniel et Jeannette, et ça c’est….

Daniel & Jeannette : Surprise !

**********************************************************************************************************************

Jeannette : Et tu sais quoi, Jean ?

Jean : Quoi ?

Jeannette : Eh ben, on t’a acheté chacun un petit cadeau.

Jean : C’est pas vrai ?!

Jeannette : Si !

Daniel : C’est pas grand-chose, hein, mais c’est de bon coeur.

Alex : Ah non, non, non pas tout de suite ! On avait dit pas tout de suite.

Jean : Ah si ! Attends, Alex, allez ! Hé, attends, j’ai une idée ! Vous me les donnez, et je les déballe tout à l’heure. Ok ?

Alex : Ah ben d’accord !

Jeannette : Ah ouais, bonne idée !

Daniel : Alors bon anniversaire !

Jean : Merci Daniel, oh c’est génial !

Jeannette : Tiens.

Jean : Oh ! Super, Jeannette ! Merci ! Super, fabuleux !

Alex : Et moi le mien, il est là.

Jean : Oh, c’est gentil mon amour, franchement ! C’est sup- je suis gâté, je sais pas quoi dire.

Serveuse : Le menu.

Jean : Oh, t’es venue aussi toi, Laila ! Oh c’est… Oh, merci c’est trop ! Je les avais pas celles-là. C’est fou, ça !

**********************************************************************************************************************

Daniel : Dis donc, tu manges du sushi, toi ?

Jean : Oui ! Ben bizarrement tu vois, je… je, j’aime le poisson pour le sushi.

Jeannette : Tu me redonnes un petit peu de sauce soja ? Merci.

Alex : Oh ben dis donc, tiens, en parlant de ça. Hier, je suis allée chez le gynéco, tu sais ?

Jeannette : Ah, je voulais te demander justement. Alors ?

Alex : J’ai des règles abondantes en ce moment. Qu’est-ce que je perds ! Si tu vois ce que je perds ! Han !

Jeannette : Oh, mais ça t’inquiète pas, c’est parce que t’es fatiguée en ce moment. C’est normal, hein.

Alex : Ah ouais. Ouais. Mais ça doit être ça. Parce que en ce moment, c’est le boulot, tu vois, tout ça, ça me stresse.

Jeannette : Ah oui, non mais….

Alex : Mais je perds mais, énorme, tu vois. Han, mais….

Jeannette : Ah oui mais ça c’est normal.

Alex : Ah mais, beaucoup, beaucoup, beaucoup. Et puis, il te rentre le bras jusque là !

Jeannette : Ah ouais ?

Alex : Ah ouais, quand même. Il a voulu me faire un frottis, il a pas pu ! Tu verrais ce que je perds !

Jeannette : Ah mais oui, mais ça c’est…. Je te dis, c’est normal en ce moment. T’es fatiguée, tu perds.

Alex : D’ailleurs, il s’est demandé si j’avais pas un fibrome, tu vois.

Daniel : Ah ben un fibrome, alors là, ça s’opère facilement, hein !

Alex : Ah oui ?

Daniel : Jacqueline, elle s’est fait enlever le sien.

Jeannette : Oh là là, mais alors ma pauvre ! Si tu savais comme elle a souffert ! Ho !

Daniel : Oh là ! Oh là.

Jeannette : Elle a souffert…. Tu peux pas t’imaginer.

Alex : Ah oui ?

Jeannette : Attends, ils lui ont enlevé… presque une orange, comme ça !

Daniel : Une orange, une orange… Un pamplemousse ! Souviens-toi.

Alex : Ah oui, quand même.

Jeannette : C’était atroce, atroce….

Jean : Excuse-moi… T’as fini, là ?

Alex : Oui.

Jean : Ouais. Bon, ben…. Tiens, Daniel, je t’ai parlé, au fait, de mon dernier toucher rectal ?

Daniel : Non.

Jean : Non ? Jamais ?

Daniel : Non.

Jean : Ben écoute, faut que je te raconte. Le médecin arrive. Hop, il met les gants, “monsieur, mettez-vous à quatre pattes, s’il vous p-“

Alex : Ah mais franchement, Jean, arrête ! Ecoute, on est en train de manger, là !

Jean : Mais là, pis attend…. Profond, le mec !

Alex : Jean, franchement, écoute !

Jean : Pardon. Excusez-moi…. Bon appétit, hein ?

**********************************************************************************************************************

Jean : Hé oh, oh oh !

Alex : Oh, écoute, on s’amuse !

Daniel : Jean ?

Jean : Ouais ?

Daniel : Pour ton anniversaire, je voudrais te donner ce…. Cette, cette carte.

Jean : A moi ?

Daniel : C’est pour toi. Pour ton anniversaire.

Jean : Bon….

Jeannette : C’est Daniel, lui-même, qui l’a écrite !

Jean : Ah bon ?

Jeannette : Ouais.

Alex : C’est pas vrai ?!

Daniel : Si, si.

Jean : Je suis très touché, Daniel.

Alex : Ben alors, vas-y, lis-la !

Jean : Oui, ben deux secondes, je la lis.

Jeannette : Allez !

Alex : Ben alors ! Ecoute, on est là, on attend nous !

Jean : Ouais, ouais, ouais, ouais…. Ouais. Ouais, ouais. Je sais pas si je dois la lire, là.

Daniel : SI, mais je t’en prie.

Jean : Ouais ?

Daniel : Si ça te fait plaisir.

Alex : Allez, Loulou, vas-y.

Jean : Ouais, ben je vais la lire, ouais.

Daniel : Ca me dérange pas, hein. Vas-y.

Jean : A un ami précieux, et intime. Je reconnais en toi un complice des plaisirs sensuels que nous partageons ensemble. Hmm. Ton humour et ton intelligence me séduisent. Bon anniversaire. Daniel, Daniel. Bisous.

Jeannette : Oh, mon Daniel, c’est une belle carte ça. En plus, ça décrit tellement bien votre relation, je trouve !

Alex : Mais je vais te dire, je reçois une carte comme ça, mais moi je fonds ! Tu vois, je te jure, c’est….

Jean : Ben, je te la donne.

**********************************************************************************************************************

Alex & Jeannette & Daniel : Les cadeaux ! Les cadeaux !

Jean : Mais, je ne vous ai pas acheté de cadeaux, moi !

Alex : Oh, t’es bête, Loulou ! J’adore !

Jean : Ok, allez, on ouvre. Ca c’est qui, ça ? C’est qui ?

Daniel : C’est le mien ! C’est le mien, celui-là.

Alex : Dis-donc, c’est une belle boîte, ça, hein.

Daniel : Ah oui, c’est moi qui l’ai décidée pour Jean.

Jean : Oh la vache, mais c’est vachement bien, ça ! Qu’est-ce que c’est…. ? Oh la vache, c’est génial, ça ! C’est quoi ?

Daniel : C’est un livre sur les anges gardiens.

Jean : Ah ouais !

Daniel : Mais oui, tu sais, l’autre jour on en parlait au bar. Je pensais que ça t’intéresserait.

Jean : Ah bon ?

Alex : Oh, moi j’ai hâte de le lire, hein ! Tu vas me le prêter, Loulou, hein ?

Jean : Ouais, ben je te le donne. Merci, hein !

Alex : Quelle chance !

Jeannette : Surtout que c’est un bouquin extraordinaire, hein !

Daniel : Alors là !

Alex : Merci Daniel, hein.

Jean : Et ça ? Et alors ça, c’est, hé, ça c’est….

Jeannette : C’est mon cadeau !

Daniel : C’est le cadeau à Jeannette !

Alex : Le cadeau de Jeannette !

Jeannette : Oui !

Jean : Ouais, on reconnaît bien à la couleur, là, c’est…. C’est quoi ? C’est une casserole ? C’est quoi ce truc là ?

Jeannette : Mais non, c’est un bain-marie. Alex m’a dit que vous en aviez pas, alors moi j’ai pensé que….

Alex : Jeannette, t’es folle ! Regarde-moi ça ! Le modèle norvégien ?

Jeannette : Ouais.

Alex : Avec le téfond à l’intérieur. Jeannette t’es folle, franchement, regarde-moi ça, oh là là !

Jeannette : Hé ! Et les poignées galvanisées.

Alex : Oh merci Jeannette ! Merci les amis !

Daniel : Merci à toi.

Alex : Je suis gâtée, moi, hein.

**********************************************************************************************************************

Daniel : Mais dis-moi Jean. Tu as pris ta journée là, pour ton anniversaire ?

Jean : Bah euh….

Alex : Tu parles ! Il a travaillé toute la journée, oui.

Jean : Ouais mais, ça n’empêche que les mecs au bureau, je vais te dire, ils m’ont préparé une fête de folie, hein.

Daniel : Ah bon ?

Jean : Ouais. Tu sais ce qu’ils m’ont acheté ?

Daniel : Non.

Jeannette : Oh !

Jean : Un agenda électronique.

Jeannette : Hé, ils se sont pas…

Jean : Mate la rolls ! Hein ?

Jeannette : Hé ils se sont pas moqués de toi.

Jean : Ben attends, hé !

Alex : C’est qui, les… les gens du bureau, là ?

Jean : Hein ?

Alex : C’est qui ?

Jean : Ben, tout le monde, quoi.

Alex : Tout le monde…. Isabelle aussi ?

Jean : Ouais, ouais. C’est elle qui a préparé la fête, quoi.

Alex : Ben alors, j’imagine que c’est elle qui a eu l’idée d’acheter un agenda électronique.

Jean : Ouais, ben sûrement.

Alex : Ouais, et si moi j’avais acheté le même, par exemple ? C’est même pas le dernier modèle, d’ailleurs.

Jean : Mais qu’est-ce qu’il y a là ? Pourquoi t’es comme ça ?

Alex : Non, mais t’aurais échangé lequel ? Le sien ou le mien ?

Jean : Mais qu’est-ce qu’il y a d’un coup là, Alex… ?

Alex : Non mais, imagine, moi j’achète le même ! Hein ? Alors moi, je vais au magasin, puis je dis….”oh, excusez-moi Madame, je viens l’échanger, parce qu’il y a une greluche là, qui a acheté celui-là à mon copain” ! Hein ? Ben alors vas-y ! Qu’est-ce que j’aurais fait moi ?

Jean : Mais qu’est-ce que t’as là ? Oh ! Arrête de t’emporter là ! C’est incroyable ! De toutes façons, euh, il y a peu de chances que tu m’achètes un agenda électronique, hein, je suis désolé….

Alex : Ah oui ? Et pourquoi ?

Jean : Ben parce qu’à chaque fois que t’achètes des cadeaux, c’est pour ta pomme, tiens !

Alex : Oh ! Oh, t’es gonflé !

Jean : Ouais, ben oui….

**********************************************************************************************************************

Jean : Allez, oh ! Arrête de faire le bébé, là !

Alex : Non, je te le donne pas.

Jean : Mais donne-moi mon cadeau, Alex !

Alex : Non, j’ai plus envie.

Jean : Mais, on est venu là pour ça.

Alex : T’as qu’à aller demande à Isabelle, là, qu’elle te le donne.

Jean : Donne-moi mon cadeau.

Alex : Non, je t’ai dis non !

Jean : Tu veux pas me donner le cadeau ?

Alex : Non. Non, je vais le garder pour moi, ton cadeau qui m’intéresse !

Jeannette : Bon écoute, nous on va peut-être y aller….

Alex : Non, vous vous bougez pas !

Jean : Oui.

Jeannette : Oh là là ! Oh oh oh, calme-toi Alex.

Alex : Excuse-moi, Jeannette. Excuse-moi.

Jean : Donne-moi mon cadeau.

Alex : Non.

Jean : Donne-moi mon cadeau.

Alex : Bon, d’accord. Tiens.

Jean : C’est quoi ? Tu vois, c’est…. C’est quoi ?

Alex : C’est une couverture chauffante ! Tu sais comment j’ai froid, moi, l’hiver. En plus regarde, c’est en laine, regarde-moi ça dis donc !

Filme! Um monstro em Paris

Um monstro em ParisUma animação francesa de 2011.

Na Paris de 1910, um monstro ameaça a cidade. Enquanto pessoas procuram o terrível monstro, a bondosa cantora de cabaré Lucille descobre que ele não é tão ameaçador. A partir daí ela lhe oferece proteção, enquanto a busca por um terrível monstro continua.

O monstro Francœur (na voz de Mathieu Chédid), a cantora de cabaré Lucille (na voz de Vanessa Paradis)

Un monstre à Paris

Comédia – Comme un chef

Esse é mais um filme de comédia.

Onde Jacky Bonnot (ator Michael Youn), amante da gastronomia, tem muito talento e um sonho de ter sucesso trabalhando em um grande restaurante. Mas, com a mulher grávida e sem um emprego certo, ele aceita diversos tipos de trabalhos (que nunca dão certo). Até que um dia, ele cruza o caminho de Alexandre Lagarde (ator Jean Reno), um grande chefe muito conhecido, que precisa renovar o seu menu para não perder o restaurante… a partir daí a história segue bem divertida.

Uma comédia francesa, bem leve e divertida.

Comme un chef (2012)

Filmes legais

Filmes em francêsQuando estiver com preguiça de estudar, assista a um filme em francês, é uma forma muito interessante de absorver o idioma. Não espere entender tudo, mas pense em francês sobre o diálogo. De nada vai adiantar, você assistir um filme em francês e tentar traduzir todas as palavras que encontrar, vá com calma! Perceba as expressões, os cumprimentos, o que formal e informal.

Abaixo, uma pequena lista de filmes legais.

Le fabuleux destin d’amelie poulain

Intouchables

Le dîner de con

Un long dimanche de fiançailles

La grande Vandrouille