Transcrição do episódio – Un gars, une fille (Fêtent Le Gars)

Bonjour !

Já escrevi sobre essa série de humor francês e muitas pessoas já devem conhecer.

É importante ir além das aulas e assistir filmes, séries em francês, pois assim você se acostuma com o som do idioma, com a rapidez natural de um nativo falando em uma festa, na rua, no ônibus, enfim, mais uma forma divertida de aprender francês.

Mas, lembre-se que, existem expressões idiomáticas, que não devem ser traduzidas no sentido real da palavra.

Divirta-se e aprenda!

Sobre o post anterior, Veja a Transcrição do episódio Dans le lit e Veja um pouco sobre a história da Série francesa Un gars une fille.

A+

Un gars une fille – Fêtent Le Gars

Alexandra : Enlève tes chaussures, Loulou, là. Vas-y.

Jean : Voilà. Faut-faut que j’enlève mes chaussures ?

Alex : Ouais.

Jean : Tu prends des risques là.

Alex : Attention, une marche.

Jean : Ouais.

Alex : Ca y est, une autre.

Jean : Ouais.

Alex : Une autre, une autre.

Jean : C’est bon, là ?

Alex : Assieds-toi. Assieds-toi. Tout doucement.

Jean : Oh hé… Ah, ça sent la sauce soja, là, non ? Ah, il y a du sushi dans l’air, là.

Alex : T’es fort, t’es mon Columbo, toi.

Jean : C’est vrai. Ouais, ‘fin, si tu veux, il y a peu de restos français où t’enlèves tes grolles, quand même.

Alex : Allonge tes jambes.

Jean : Aïe, aïe, aïe….

Alex : Mets-toi bien.

Jean : Voilà, c’est ça.

Alex : Voilà.

Jean : Je suis content d’être avec toi, mon Chouchou. D’habitude à mon anniversaire, il y a toujours Daniel et Jeannette, et ça c’est….

Daniel & Jeannette : Surprise !

**********************************************************************************************************************

Jeannette : Et tu sais quoi, Jean ?

Jean : Quoi ?

Jeannette : Eh ben, on t’a acheté chacun un petit cadeau.

Jean : C’est pas vrai ?!

Jeannette : Si !

Daniel : C’est pas grand-chose, hein, mais c’est de bon coeur.

Alex : Ah non, non, non pas tout de suite ! On avait dit pas tout de suite.

Jean : Ah si ! Attends, Alex, allez ! Hé, attends, j’ai une idée ! Vous me les donnez, et je les déballe tout à l’heure. Ok ?

Alex : Ah ben d’accord !

Jeannette : Ah ouais, bonne idée !

Daniel : Alors bon anniversaire !

Jean : Merci Daniel, oh c’est génial !

Jeannette : Tiens.

Jean : Oh ! Super, Jeannette ! Merci ! Super, fabuleux !

Alex : Et moi le mien, il est là.

Jean : Oh, c’est gentil mon amour, franchement ! C’est sup- je suis gâté, je sais pas quoi dire.

Serveuse : Le menu.

Jean : Oh, t’es venue aussi toi, Laila ! Oh c’est… Oh, merci c’est trop ! Je les avais pas celles-là. C’est fou, ça !

**********************************************************************************************************************

Daniel : Dis donc, tu manges du sushi, toi ?

Jean : Oui ! Ben bizarrement tu vois, je… je, j’aime le poisson pour le sushi.

Jeannette : Tu me redonnes un petit peu de sauce soja ? Merci.

Alex : Oh ben dis donc, tiens, en parlant de ça. Hier, je suis allée chez le gynéco, tu sais ?

Jeannette : Ah, je voulais te demander justement. Alors ?

Alex : J’ai des règles abondantes en ce moment. Qu’est-ce que je perds ! Si tu vois ce que je perds ! Han !

Jeannette : Oh, mais ça t’inquiète pas, c’est parce que t’es fatiguée en ce moment. C’est normal, hein.

Alex : Ah ouais. Ouais. Mais ça doit être ça. Parce que en ce moment, c’est le boulot, tu vois, tout ça, ça me stresse.

Jeannette : Ah oui, non mais….

Alex : Mais je perds mais, énorme, tu vois. Han, mais….

Jeannette : Ah oui mais ça c’est normal.

Alex : Ah mais, beaucoup, beaucoup, beaucoup. Et puis, il te rentre le bras jusque là !

Jeannette : Ah ouais ?

Alex : Ah ouais, quand même. Il a voulu me faire un frottis, il a pas pu ! Tu verrais ce que je perds !

Jeannette : Ah mais oui, mais ça c’est…. Je te dis, c’est normal en ce moment. T’es fatiguée, tu perds.

Alex : D’ailleurs, il s’est demandé si j’avais pas un fibrome, tu vois.

Daniel : Ah ben un fibrome, alors là, ça s’opère facilement, hein !

Alex : Ah oui ?

Daniel : Jacqueline, elle s’est fait enlever le sien.

Jeannette : Oh là là, mais alors ma pauvre ! Si tu savais comme elle a souffert ! Ho !

Daniel : Oh là ! Oh là.

Jeannette : Elle a souffert…. Tu peux pas t’imaginer.

Alex : Ah oui ?

Jeannette : Attends, ils lui ont enlevé… presque une orange, comme ça !

Daniel : Une orange, une orange… Un pamplemousse ! Souviens-toi.

Alex : Ah oui, quand même.

Jeannette : C’était atroce, atroce….

Jean : Excuse-moi… T’as fini, là ?

Alex : Oui.

Jean : Ouais. Bon, ben…. Tiens, Daniel, je t’ai parlé, au fait, de mon dernier toucher rectal ?

Daniel : Non.

Jean : Non ? Jamais ?

Daniel : Non.

Jean : Ben écoute, faut que je te raconte. Le médecin arrive. Hop, il met les gants, “monsieur, mettez-vous à quatre pattes, s’il vous p-“

Alex : Ah mais franchement, Jean, arrête ! Ecoute, on est en train de manger, là !

Jean : Mais là, pis attend…. Profond, le mec !

Alex : Jean, franchement, écoute !

Jean : Pardon. Excusez-moi…. Bon appétit, hein ?

**********************************************************************************************************************

Jean : Hé oh, oh oh !

Alex : Oh, écoute, on s’amuse !

Daniel : Jean ?

Jean : Ouais ?

Daniel : Pour ton anniversaire, je voudrais te donner ce…. Cette, cette carte.

Jean : A moi ?

Daniel : C’est pour toi. Pour ton anniversaire.

Jean : Bon….

Jeannette : C’est Daniel, lui-même, qui l’a écrite !

Jean : Ah bon ?

Jeannette : Ouais.

Alex : C’est pas vrai ?!

Daniel : Si, si.

Jean : Je suis très touché, Daniel.

Alex : Ben alors, vas-y, lis-la !

Jean : Oui, ben deux secondes, je la lis.

Jeannette : Allez !

Alex : Ben alors ! Ecoute, on est là, on attend nous !

Jean : Ouais, ouais, ouais, ouais…. Ouais. Ouais, ouais. Je sais pas si je dois la lire, là.

Daniel : SI, mais je t’en prie.

Jean : Ouais ?

Daniel : Si ça te fait plaisir.

Alex : Allez, Loulou, vas-y.

Jean : Ouais, ben je vais la lire, ouais.

Daniel : Ca me dérange pas, hein. Vas-y.

Jean : A un ami précieux, et intime. Je reconnais en toi un complice des plaisirs sensuels que nous partageons ensemble. Hmm. Ton humour et ton intelligence me séduisent. Bon anniversaire. Daniel, Daniel. Bisous.

Jeannette : Oh, mon Daniel, c’est une belle carte ça. En plus, ça décrit tellement bien votre relation, je trouve !

Alex : Mais je vais te dire, je reçois une carte comme ça, mais moi je fonds ! Tu vois, je te jure, c’est….

Jean : Ben, je te la donne.

**********************************************************************************************************************

Alex & Jeannette & Daniel : Les cadeaux ! Les cadeaux !

Jean : Mais, je ne vous ai pas acheté de cadeaux, moi !

Alex : Oh, t’es bête, Loulou ! J’adore !

Jean : Ok, allez, on ouvre. Ca c’est qui, ça ? C’est qui ?

Daniel : C’est le mien ! C’est le mien, celui-là.

Alex : Dis-donc, c’est une belle boîte, ça, hein.

Daniel : Ah oui, c’est moi qui l’ai décidée pour Jean.

Jean : Oh la vache, mais c’est vachement bien, ça ! Qu’est-ce que c’est…. ? Oh la vache, c’est génial, ça ! C’est quoi ?

Daniel : C’est un livre sur les anges gardiens.

Jean : Ah ouais !

Daniel : Mais oui, tu sais, l’autre jour on en parlait au bar. Je pensais que ça t’intéresserait.

Jean : Ah bon ?

Alex : Oh, moi j’ai hâte de le lire, hein ! Tu vas me le prêter, Loulou, hein ?

Jean : Ouais, ben je te le donne. Merci, hein !

Alex : Quelle chance !

Jeannette : Surtout que c’est un bouquin extraordinaire, hein !

Daniel : Alors là !

Alex : Merci Daniel, hein.

Jean : Et ça ? Et alors ça, c’est, hé, ça c’est….

Jeannette : C’est mon cadeau !

Daniel : C’est le cadeau à Jeannette !

Alex : Le cadeau de Jeannette !

Jeannette : Oui !

Jean : Ouais, on reconnaît bien à la couleur, là, c’est…. C’est quoi ? C’est une casserole ? C’est quoi ce truc là ?

Jeannette : Mais non, c’est un bain-marie. Alex m’a dit que vous en aviez pas, alors moi j’ai pensé que….

Alex : Jeannette, t’es folle ! Regarde-moi ça ! Le modèle norvégien ?

Jeannette : Ouais.

Alex : Avec le téfond à l’intérieur. Jeannette t’es folle, franchement, regarde-moi ça, oh là là !

Jeannette : Hé ! Et les poignées galvanisées.

Alex : Oh merci Jeannette ! Merci les amis !

Daniel : Merci à toi.

Alex : Je suis gâtée, moi, hein.

**********************************************************************************************************************

Daniel : Mais dis-moi Jean. Tu as pris ta journée là, pour ton anniversaire ?

Jean : Bah euh….

Alex : Tu parles ! Il a travaillé toute la journée, oui.

Jean : Ouais mais, ça n’empêche que les mecs au bureau, je vais te dire, ils m’ont préparé une fête de folie, hein.

Daniel : Ah bon ?

Jean : Ouais. Tu sais ce qu’ils m’ont acheté ?

Daniel : Non.

Jeannette : Oh !

Jean : Un agenda électronique.

Jeannette : Hé, ils se sont pas…

Jean : Mate la rolls ! Hein ?

Jeannette : Hé ils se sont pas moqués de toi.

Jean : Ben attends, hé !

Alex : C’est qui, les… les gens du bureau, là ?

Jean : Hein ?

Alex : C’est qui ?

Jean : Ben, tout le monde, quoi.

Alex : Tout le monde…. Isabelle aussi ?

Jean : Ouais, ouais. C’est elle qui a préparé la fête, quoi.

Alex : Ben alors, j’imagine que c’est elle qui a eu l’idée d’acheter un agenda électronique.

Jean : Ouais, ben sûrement.

Alex : Ouais, et si moi j’avais acheté le même, par exemple ? C’est même pas le dernier modèle, d’ailleurs.

Jean : Mais qu’est-ce qu’il y a là ? Pourquoi t’es comme ça ?

Alex : Non, mais t’aurais échangé lequel ? Le sien ou le mien ?

Jean : Mais qu’est-ce qu’il y a d’un coup là, Alex… ?

Alex : Non mais, imagine, moi j’achète le même ! Hein ? Alors moi, je vais au magasin, puis je dis….”oh, excusez-moi Madame, je viens l’échanger, parce qu’il y a une greluche là, qui a acheté celui-là à mon copain” ! Hein ? Ben alors vas-y ! Qu’est-ce que j’aurais fait moi ?

Jean : Mais qu’est-ce que t’as là ? Oh ! Arrête de t’emporter là ! C’est incroyable ! De toutes façons, euh, il y a peu de chances que tu m’achètes un agenda électronique, hein, je suis désolé….

Alex : Ah oui ? Et pourquoi ?

Jean : Ben parce qu’à chaque fois que t’achètes des cadeaux, c’est pour ta pomme, tiens !

Alex : Oh ! Oh, t’es gonflé !

Jean : Ouais, ben oui….

**********************************************************************************************************************

Jean : Allez, oh ! Arrête de faire le bébé, là !

Alex : Non, je te le donne pas.

Jean : Mais donne-moi mon cadeau, Alex !

Alex : Non, j’ai plus envie.

Jean : Mais, on est venu là pour ça.

Alex : T’as qu’à aller demande à Isabelle, là, qu’elle te le donne.

Jean : Donne-moi mon cadeau.

Alex : Non, je t’ai dis non !

Jean : Tu veux pas me donner le cadeau ?

Alex : Non. Non, je vais le garder pour moi, ton cadeau qui m’intéresse !

Jeannette : Bon écoute, nous on va peut-être y aller….

Alex : Non, vous vous bougez pas !

Jean : Oui.

Jeannette : Oh là là ! Oh oh oh, calme-toi Alex.

Alex : Excuse-moi, Jeannette. Excuse-moi.

Jean : Donne-moi mon cadeau.

Alex : Non.

Jean : Donne-moi mon cadeau.

Alex : Bon, d’accord. Tiens.

Jean : C’est quoi ? Tu vois, c’est…. C’est quoi ?

Alex : C’est une couverture chauffante ! Tu sais comment j’ai froid, moi, l’hiver. En plus regarde, c’est en laine, regarde-moi ça dis donc !

Anúncios

Transcrição do episódio – Un gars, une fille (Dans le lit)

Un gars, une fille – Dans le lit
Jean : Qu’est ce que tu fais chouchou ?

Alexandra : Je me fais un auto examen des seins
Jean : Ah ouai ? je peux t’aider, non ? je peux te donner un coup de main
Alexandra : J’ ai une bosse là ?
Jean : Non
Alex : Ok ! là j’ai une bosse là
Jean : Non
Alex : Ok ! et là j’ai pas une bosse là ?
Jean : Non non
Alex : Non ?
Jean : Non par contre j’ai l’impression que j’ai une bosse là
Alex : Ba non tu n’as rien !
*******************************************************
Jean : Choucou qu’est ce que tu fais ? éteins la lumière, j’ai envie de dormir!
Alex : Attends j’ai bientôt fini il me reste juste une centaine de pages
Jean : Tu les finiras demain
Alex : Attends je veux savoir qui c’est l’assassin
Jean : Eteins la lumière j’ai envie de dormir c’est dingue ça
Alex : Attend j’ai bientôt fini Loulou
Jean : C’est l’avocat qui les a tous tués
Alex : Pauvre mec !!
*******************************************************
Jean : Putain qu’est ce qu’elle fout
Alex : wouhou Loulou je suis rentrée tilalilalialia
Jean : Tu as vu l’heure non?
Alex : Oh écoute je t’avais dit j’avais un apéro au bureau écoute
Jean : Ouais bien sûr ouais tu as raison ouais les apéros tu arrives toujours à onze heure et
demi
Alex : hein c’est vrai. Oh écoute arrête !! C’était trop génial !
Jean : Ecoute je suis super content pour toi en tous cas saches que je me suis plutôt
inquiété
Alex : Tu sais il y avait Marc, tu sais Marc
Jean : Quoi Marc je ne connais pas Marc
Alex : Mais si Marc le beau gosse là
Jean : Mais Marc je ne connais pas le beau gosse là je sais pas qui c’est. Tu as couché avec lui ?
Alex : Ba arrête, tu vas chercher des trucs arrête tu es jaloux ou quoi ?
Jean : Pff pas du tout il m’en faut plus que ça
Alex : Attends en plus tu risques rien ça fait 7ans qu’il est avec sa copine je vais te dire
Jean : Ouais ba ça je vais te dire ça a rien à voir moi ça fait 7 ans que je suis avec toi et ça
m’empêche pas de… d’aller.. de faire des…
Alex : De quoi tu parles là ?
Jean : C’était bien la soirée alors ?qu’est ce que tu as fait ? tu as dansé ?
*******************************************************
Alex : Jean !
Jean : Hum
Alex : J’ai fait un calcul ça pourrait être ce soir
Jean : Quoi ?
Alex : Ba si on voulait
Jean : Si on voulait quoi ?
Alex : Ba euh tu sais
Jean : Je sais quoi ?
Alex : Fais dodo cola mon ptit frère
Jean : Non non non Alex ça n’a aucun sens non laisse moi terminer Alain Prost deux secondes
Alex : Ba comment ça, ça n’a aucun sens ?
Jean : Mais oui mais oui ça n’a aucun sens parce que tu es trop … tu es pas mûre tu es pas
prête
Alex : Ba comment ça je suis pas prête comment ça je suis pas mûre ? dis donc j’ai trente
ans et demi
Jean : Et ba justement figure toi que j’ai lu ce matin dans une revue figure toi que entre
trente ans et trente ans et demi tu as une chance sur un million quatre d’avoir un enfant qui
louche c’est énorme si c’est énorme
Alex : Non mais arrête tu dis n’importe quoi
Jean : Tiens
Alex : Non mais dis le ca te tente pas et puis c’est tout
Jean :Mais c’est pas que ca me tente pas c’est que…
Alex : Ba si
Jean :Mais non et puis j’ai un torticolis depuis ce matin ça me lance tu vois je serai pas bon
Alex : Bon Jean si on veut avoir un enfant il va falloir se décider un jour
Jean :On est pas pressé Alex tiens regarde Antony Queen il a eu un enfant à 81 ans le mec
Alex : Oui mais moi a 81 ans j’aurais l’air d’un pruneau séché
Jean : Ba ouais
Alex : Bon ba tu veux pas avoir d’enfant avec moi et puis c’est tout
Jean : Mais c’est pas que je ne veux pas avoir d’enfant tout le monde veut avoir un enfant
bien sûr j’ai envie d’avoir un enfant
Alex : C’est vrai ?
Jean : Oui.
Alex : Ca te tente ?
Jean : Oui. Ca me tente…
Alex : Ok c’est toi qui choisis la position
Jean : C’est vrai…
Alex : Hum Ba oui mais Jean je tomberai jamais enceinte comme ça !
Jean : Ba ouais
*******************************************************
Alex : Dis donc tu es rentré tard hier soir
Jean : Ouais je sais pas deux heures du mat’ par là
Alex : Deux heures du matin ? C’est drôle parce que moi je me suis levée à 4h et demi pour
aller faire pipi et t’étais toujours pas rentré dis donc
Jean : Ouais c’est ça … deux heures 4h et demi quoi
Alex : Comment ça se fait que tu as fini si tard
Jean : On est allés prendre un pot avec les potes
Alex : Ah avec les potes
Jean : Hum
Alex : Ah avec les potes
Jean : Ouais avec les potes
Alex : Et y a pas de filles au bureau ?
Jean : Si, il y a des filles mais c’est les potes
Alex : Ouais et c’est qui les potes avec qui t’as fini la soirée ?
Jean : Fff je sais pas … Michèle !
Alex : Michèle ?
Jean : Oui Michèle c’est… un interrogatoire ou quoi Colombo là ?
Alex : Ouh non je te demande ça comme ça moi Loulou. Dis donc Michèle ça s’écrirait pas
avec un « e » par hasard à la fin ?
Jean : Mais je sais pas moi comment elle l’écrit moi, son prénom…
*******************************************************
Jean : C’est pas mal ce film hein c’est quoi ?
Alex : « Neuf semaines et demi »
Jean : J’aime bien moi, sympa !!
Alex : Tu sais la scène du frigo là …
Jean : Ouai ouai très bien foutue, bien menée
Alex : Moi ça m’a donné envie …
Jean : C’est vrai !?
Alex : Ouai !!
Jean : Ok ! Tu bouges pas… Miel pour mademoiselle !
Alex : Ah mon cochon…
Jean : Tu as envie, hein ?
Alex : Ah oui j’ai envie…