Desenho animado – Lucky Luke – Rantanplan

Bonjour !

Aqui está um desenho animado que fez muito sucesso!

Lucky Luke (o cowboy), uma criação satirizada em homenagem aos filmes do Velho Oeste norte americano. Foram criadas muitas histórias em quadrinhos do cowboy (criado por Goscinny, co-criador de Asterix). Lucky Luke, virou personagem no cinema em 1972.

Ainda em 2009, um novo filme foi criado contando com a participação de Jean Dujardin e  Alexandra Lamy (a dupla da divertida série  Un gars, une fille )

Vale ainda, se divertir com o Rantanplan, o cachorro companheiro de Lucky Luke, que também ganhou o seu espaço.

Veja aqui >> história em quadrinhos de Lucky Luke

Veja aqui >> história em quadrinhos de Rantanplan

Filme Lucky Luke (2009)

O pistoleiro mais rápido do que a própria sombra, Lucky Luke, tem uma missão muito simples, restaurar a ordem em Daisy Town.

Un Papa Pour Les Daltons

Le vautour et le Rantanplan

“Une journée sans ami c’est comme un fromage sans pain”

Rantanplan Contre Rantanplan

“J’ai toujours rêvé de me rencontrer”

“En fait je suis pas sur de m’entendre avec moi meme “

Anúncios

Transcrição do episódio – Un gars, une fille (Fêtent Le Gars)

Bonjour !

Já escrevi sobre essa série de humor francês e muitas pessoas já devem conhecer.

É importante ir além das aulas e assistir filmes, séries em francês, pois assim você se acostuma com o som do idioma, com a rapidez natural de um nativo falando em uma festa, na rua, no ônibus, enfim, mais uma forma divertida de aprender francês.

Mas, lembre-se que, existem expressões idiomáticas, que não devem ser traduzidas no sentido real da palavra.

Divirta-se e aprenda!

Sobre o post anterior, Veja a Transcrição do episódio Dans le lit e Veja um pouco sobre a história da Série francesa Un gars une fille.

A+

Un gars une fille – Fêtent Le Gars

Alexandra : Enlève tes chaussures, Loulou, là. Vas-y.

Jean : Voilà. Faut-faut que j’enlève mes chaussures ?

Alex : Ouais.

Jean : Tu prends des risques là.

Alex : Attention, une marche.

Jean : Ouais.

Alex : Ca y est, une autre.

Jean : Ouais.

Alex : Une autre, une autre.

Jean : C’est bon, là ?

Alex : Assieds-toi. Assieds-toi. Tout doucement.

Jean : Oh hé… Ah, ça sent la sauce soja, là, non ? Ah, il y a du sushi dans l’air, là.

Alex : T’es fort, t’es mon Columbo, toi.

Jean : C’est vrai. Ouais, ‘fin, si tu veux, il y a peu de restos français où t’enlèves tes grolles, quand même.

Alex : Allonge tes jambes.

Jean : Aïe, aïe, aïe….

Alex : Mets-toi bien.

Jean : Voilà, c’est ça.

Alex : Voilà.

Jean : Je suis content d’être avec toi, mon Chouchou. D’habitude à mon anniversaire, il y a toujours Daniel et Jeannette, et ça c’est….

Daniel & Jeannette : Surprise !

**********************************************************************************************************************

Jeannette : Et tu sais quoi, Jean ?

Jean : Quoi ?

Jeannette : Eh ben, on t’a acheté chacun un petit cadeau.

Jean : C’est pas vrai ?!

Jeannette : Si !

Daniel : C’est pas grand-chose, hein, mais c’est de bon coeur.

Alex : Ah non, non, non pas tout de suite ! On avait dit pas tout de suite.

Jean : Ah si ! Attends, Alex, allez ! Hé, attends, j’ai une idée ! Vous me les donnez, et je les déballe tout à l’heure. Ok ?

Alex : Ah ben d’accord !

Jeannette : Ah ouais, bonne idée !

Daniel : Alors bon anniversaire !

Jean : Merci Daniel, oh c’est génial !

Jeannette : Tiens.

Jean : Oh ! Super, Jeannette ! Merci ! Super, fabuleux !

Alex : Et moi le mien, il est là.

Jean : Oh, c’est gentil mon amour, franchement ! C’est sup- je suis gâté, je sais pas quoi dire.

Serveuse : Le menu.

Jean : Oh, t’es venue aussi toi, Laila ! Oh c’est… Oh, merci c’est trop ! Je les avais pas celles-là. C’est fou, ça !

**********************************************************************************************************************

Daniel : Dis donc, tu manges du sushi, toi ?

Jean : Oui ! Ben bizarrement tu vois, je… je, j’aime le poisson pour le sushi.

Jeannette : Tu me redonnes un petit peu de sauce soja ? Merci.

Alex : Oh ben dis donc, tiens, en parlant de ça. Hier, je suis allée chez le gynéco, tu sais ?

Jeannette : Ah, je voulais te demander justement. Alors ?

Alex : J’ai des règles abondantes en ce moment. Qu’est-ce que je perds ! Si tu vois ce que je perds ! Han !

Jeannette : Oh, mais ça t’inquiète pas, c’est parce que t’es fatiguée en ce moment. C’est normal, hein.

Alex : Ah ouais. Ouais. Mais ça doit être ça. Parce que en ce moment, c’est le boulot, tu vois, tout ça, ça me stresse.

Jeannette : Ah oui, non mais….

Alex : Mais je perds mais, énorme, tu vois. Han, mais….

Jeannette : Ah oui mais ça c’est normal.

Alex : Ah mais, beaucoup, beaucoup, beaucoup. Et puis, il te rentre le bras jusque là !

Jeannette : Ah ouais ?

Alex : Ah ouais, quand même. Il a voulu me faire un frottis, il a pas pu ! Tu verrais ce que je perds !

Jeannette : Ah mais oui, mais ça c’est…. Je te dis, c’est normal en ce moment. T’es fatiguée, tu perds.

Alex : D’ailleurs, il s’est demandé si j’avais pas un fibrome, tu vois.

Daniel : Ah ben un fibrome, alors là, ça s’opère facilement, hein !

Alex : Ah oui ?

Daniel : Jacqueline, elle s’est fait enlever le sien.

Jeannette : Oh là là, mais alors ma pauvre ! Si tu savais comme elle a souffert ! Ho !

Daniel : Oh là ! Oh là.

Jeannette : Elle a souffert…. Tu peux pas t’imaginer.

Alex : Ah oui ?

Jeannette : Attends, ils lui ont enlevé… presque une orange, comme ça !

Daniel : Une orange, une orange… Un pamplemousse ! Souviens-toi.

Alex : Ah oui, quand même.

Jeannette : C’était atroce, atroce….

Jean : Excuse-moi… T’as fini, là ?

Alex : Oui.

Jean : Ouais. Bon, ben…. Tiens, Daniel, je t’ai parlé, au fait, de mon dernier toucher rectal ?

Daniel : Non.

Jean : Non ? Jamais ?

Daniel : Non.

Jean : Ben écoute, faut que je te raconte. Le médecin arrive. Hop, il met les gants, “monsieur, mettez-vous à quatre pattes, s’il vous p-“

Alex : Ah mais franchement, Jean, arrête ! Ecoute, on est en train de manger, là !

Jean : Mais là, pis attend…. Profond, le mec !

Alex : Jean, franchement, écoute !

Jean : Pardon. Excusez-moi…. Bon appétit, hein ?

**********************************************************************************************************************

Jean : Hé oh, oh oh !

Alex : Oh, écoute, on s’amuse !

Daniel : Jean ?

Jean : Ouais ?

Daniel : Pour ton anniversaire, je voudrais te donner ce…. Cette, cette carte.

Jean : A moi ?

Daniel : C’est pour toi. Pour ton anniversaire.

Jean : Bon….

Jeannette : C’est Daniel, lui-même, qui l’a écrite !

Jean : Ah bon ?

Jeannette : Ouais.

Alex : C’est pas vrai ?!

Daniel : Si, si.

Jean : Je suis très touché, Daniel.

Alex : Ben alors, vas-y, lis-la !

Jean : Oui, ben deux secondes, je la lis.

Jeannette : Allez !

Alex : Ben alors ! Ecoute, on est là, on attend nous !

Jean : Ouais, ouais, ouais, ouais…. Ouais. Ouais, ouais. Je sais pas si je dois la lire, là.

Daniel : SI, mais je t’en prie.

Jean : Ouais ?

Daniel : Si ça te fait plaisir.

Alex : Allez, Loulou, vas-y.

Jean : Ouais, ben je vais la lire, ouais.

Daniel : Ca me dérange pas, hein. Vas-y.

Jean : A un ami précieux, et intime. Je reconnais en toi un complice des plaisirs sensuels que nous partageons ensemble. Hmm. Ton humour et ton intelligence me séduisent. Bon anniversaire. Daniel, Daniel. Bisous.

Jeannette : Oh, mon Daniel, c’est une belle carte ça. En plus, ça décrit tellement bien votre relation, je trouve !

Alex : Mais je vais te dire, je reçois une carte comme ça, mais moi je fonds ! Tu vois, je te jure, c’est….

Jean : Ben, je te la donne.

**********************************************************************************************************************

Alex & Jeannette & Daniel : Les cadeaux ! Les cadeaux !

Jean : Mais, je ne vous ai pas acheté de cadeaux, moi !

Alex : Oh, t’es bête, Loulou ! J’adore !

Jean : Ok, allez, on ouvre. Ca c’est qui, ça ? C’est qui ?

Daniel : C’est le mien ! C’est le mien, celui-là.

Alex : Dis-donc, c’est une belle boîte, ça, hein.

Daniel : Ah oui, c’est moi qui l’ai décidée pour Jean.

Jean : Oh la vache, mais c’est vachement bien, ça ! Qu’est-ce que c’est…. ? Oh la vache, c’est génial, ça ! C’est quoi ?

Daniel : C’est un livre sur les anges gardiens.

Jean : Ah ouais !

Daniel : Mais oui, tu sais, l’autre jour on en parlait au bar. Je pensais que ça t’intéresserait.

Jean : Ah bon ?

Alex : Oh, moi j’ai hâte de le lire, hein ! Tu vas me le prêter, Loulou, hein ?

Jean : Ouais, ben je te le donne. Merci, hein !

Alex : Quelle chance !

Jeannette : Surtout que c’est un bouquin extraordinaire, hein !

Daniel : Alors là !

Alex : Merci Daniel, hein.

Jean : Et ça ? Et alors ça, c’est, hé, ça c’est….

Jeannette : C’est mon cadeau !

Daniel : C’est le cadeau à Jeannette !

Alex : Le cadeau de Jeannette !

Jeannette : Oui !

Jean : Ouais, on reconnaît bien à la couleur, là, c’est…. C’est quoi ? C’est une casserole ? C’est quoi ce truc là ?

Jeannette : Mais non, c’est un bain-marie. Alex m’a dit que vous en aviez pas, alors moi j’ai pensé que….

Alex : Jeannette, t’es folle ! Regarde-moi ça ! Le modèle norvégien ?

Jeannette : Ouais.

Alex : Avec le téfond à l’intérieur. Jeannette t’es folle, franchement, regarde-moi ça, oh là là !

Jeannette : Hé ! Et les poignées galvanisées.

Alex : Oh merci Jeannette ! Merci les amis !

Daniel : Merci à toi.

Alex : Je suis gâtée, moi, hein.

**********************************************************************************************************************

Daniel : Mais dis-moi Jean. Tu as pris ta journée là, pour ton anniversaire ?

Jean : Bah euh….

Alex : Tu parles ! Il a travaillé toute la journée, oui.

Jean : Ouais mais, ça n’empêche que les mecs au bureau, je vais te dire, ils m’ont préparé une fête de folie, hein.

Daniel : Ah bon ?

Jean : Ouais. Tu sais ce qu’ils m’ont acheté ?

Daniel : Non.

Jeannette : Oh !

Jean : Un agenda électronique.

Jeannette : Hé, ils se sont pas…

Jean : Mate la rolls ! Hein ?

Jeannette : Hé ils se sont pas moqués de toi.

Jean : Ben attends, hé !

Alex : C’est qui, les… les gens du bureau, là ?

Jean : Hein ?

Alex : C’est qui ?

Jean : Ben, tout le monde, quoi.

Alex : Tout le monde…. Isabelle aussi ?

Jean : Ouais, ouais. C’est elle qui a préparé la fête, quoi.

Alex : Ben alors, j’imagine que c’est elle qui a eu l’idée d’acheter un agenda électronique.

Jean : Ouais, ben sûrement.

Alex : Ouais, et si moi j’avais acheté le même, par exemple ? C’est même pas le dernier modèle, d’ailleurs.

Jean : Mais qu’est-ce qu’il y a là ? Pourquoi t’es comme ça ?

Alex : Non, mais t’aurais échangé lequel ? Le sien ou le mien ?

Jean : Mais qu’est-ce qu’il y a d’un coup là, Alex… ?

Alex : Non mais, imagine, moi j’achète le même ! Hein ? Alors moi, je vais au magasin, puis je dis….”oh, excusez-moi Madame, je viens l’échanger, parce qu’il y a une greluche là, qui a acheté celui-là à mon copain” ! Hein ? Ben alors vas-y ! Qu’est-ce que j’aurais fait moi ?

Jean : Mais qu’est-ce que t’as là ? Oh ! Arrête de t’emporter là ! C’est incroyable ! De toutes façons, euh, il y a peu de chances que tu m’achètes un agenda électronique, hein, je suis désolé….

Alex : Ah oui ? Et pourquoi ?

Jean : Ben parce qu’à chaque fois que t’achètes des cadeaux, c’est pour ta pomme, tiens !

Alex : Oh ! Oh, t’es gonflé !

Jean : Ouais, ben oui….

**********************************************************************************************************************

Jean : Allez, oh ! Arrête de faire le bébé, là !

Alex : Non, je te le donne pas.

Jean : Mais donne-moi mon cadeau, Alex !

Alex : Non, j’ai plus envie.

Jean : Mais, on est venu là pour ça.

Alex : T’as qu’à aller demande à Isabelle, là, qu’elle te le donne.

Jean : Donne-moi mon cadeau.

Alex : Non, je t’ai dis non !

Jean : Tu veux pas me donner le cadeau ?

Alex : Non. Non, je vais le garder pour moi, ton cadeau qui m’intéresse !

Jeannette : Bon écoute, nous on va peut-être y aller….

Alex : Non, vous vous bougez pas !

Jean : Oui.

Jeannette : Oh là là ! Oh oh oh, calme-toi Alex.

Alex : Excuse-moi, Jeannette. Excuse-moi.

Jean : Donne-moi mon cadeau.

Alex : Non.

Jean : Donne-moi mon cadeau.

Alex : Bon, d’accord. Tiens.

Jean : C’est quoi ? Tu vois, c’est…. C’est quoi ?

Alex : C’est une couverture chauffante ! Tu sais comment j’ai froid, moi, l’hiver. En plus regarde, c’est en laine, regarde-moi ça dis donc !

Regarde ! C’est Paris !

Um passeio e um poema, veja Paris com outros olhos.

Paris – Vista Aérea

Paris

Paul VERLAINE   (1844-1896)

Paris n’a de beauté qu’en son histoire,
Mais cette histoire est belle tellement !
La Seine est encaissée absurdement,
Mais son vert clair à lui seul vaut la gloire.

Paris n’a de gaîté que son bagout,
Mais ce bagout, encor qu’assez immonde,
Il fait le tour des langages du monde,
Salant un peu ce trop fade ragoût.

Paris n’a de sagesse que le sombre
Flux de son peuple et de ses factions,
Alors qu’il fait des révolutions
Avec l’Ordre embusqué dans la pénombre.

Paris n’a que sa Fille de charmant
Laquelle n’est au prix de l’Exotique
Que torts gentils et vice peu pratique
Et ce quasi désintéressement.

Paris n’a de bonté que sa légère
Ivresse de désir et de plaisir,
Sans rien de trop que le vague désir
De voir son plaisir égayer son frère.

Paris n’a rien de triste et de cruel
Que le poëte annuel ou chronique,
Crevant d’ennui sous l’oeil d’une clinique
Non loin du vieil ouvrier fraternel.

Vive Paris quand même et son histoire
Et son bagout et sa Fille, naïf
Produit d’un art pervers et primitif,
Et meure son poëte expiatoire !

La canicule – Onda de calor

Quem sempre imagina a França coberta de neve fica difícil pensar que ela pode sofrer com grandes ondas de calor.

La canicule, quando no verão o clima fica muito abafado, com pouco ou quase nenhum vento e temperaturas elevadas.

Bom, nada que os paulistas não conheçam, pois é assim, na França como em SP. Com os mesmos problemas ou talvez um pouco pior por causa do costume, a onda de calor na França (la canicule), às vezes, chega trazendo inúmeros problemas. Os idosos e as crianças merecem cuidados redobrados para não sofrerem com a falta de hidratação. Outro fator importante é a proteção solar.

Essa é uma comparação que vale para o momento de SP, já que na França estamos no inverno.

Veja nessa reportagem (aqui), como as pessoas se refrescam em Paris e os problemas causados pela onda de calor.

Um pouco de vocabulário em francês, para que você possa pedir água fresca em um dia de muito calor!

La canicule

La canicule

Veja a versão bem humorada em francês desse assunto, com Cyprien em mais um vídeo no youtube. (Dica de francês: Embora seja um vídeo em francês é uma ótima ferramenta de estudo [mesmo para o nível básico], além de procurar compreender a pronúncia das palavras em francês, veja como a pessoa se expressa ao falar em francês e procure saber mais sobre o vocabulário em francês).

Nesse vídeo Cyprien fala sobre a dificuldade na hora de dormir, das formas de sentir menos calor (tomar vários banhos, beber muita [muita] água, como as pessoas usam desodorante [Deo]) e como o carro poderia ser usado em um dia de muito calor.

Musique ! Génération Goldman

Génération GoldmanA nova geração da música se reúne em homenagem a Jean-Jacques Goldman, nascido em Paris -1951, muito famoso na França, com uma longa história de sucesso como cantor, compositor, produtor.

Músicas como Au bout des mes rêves (1982), Pas toi (1985), Là-bas (1987), marcaram o sucesso da sua carreira solo. Em 1990, fez uma parceria com a cantora americana Carole Fredericks e com o cantor inglês Michael Jones, a formação do trio de nome Fredericks Goldman Jones durou até 1996, rendeu dois discos (além de dois ao vivo e uma coletânea), músicas como  Nuit (1990), À nos actes manqués (1991), Rouge (1993), Juste après (1994), marcaram o sucesso dessa parceria.

Em 1995 compôs músicas para o Álbum D’eux de Céline Dion, o resultado foi um dos álbuns mais vendidos na França, ficando 44 semanas na primeira posição, com a música Pour que tu m’aimes encore.

Dentre outras várias composições e produções, Jean-Jacques Goldman, ainda hoje, é sinônimo de sucesso, a Génération Goldman, álbum criado com a nova geração da música na França, com músicas que marcaram a carreira desse cantor.

A nova geração conta com cantores como Zaz, Christophe WillemCorneille, Tal, MPokora, entre outros.

Essa é uma ótima oportunidade de conhecer músicas francesas de sucesso.

Génération Goldman – Envole-Moi – Tal & MPokora


Envole-moi

Minuit se lève en haut des tours
Les voix se taisent et tout devient aveugle et sourd
La nuit camoufle pour quelques heures
La zone sale et les épaves et la laideur

J’ai pas choisi de naître ici
Entre l’ignorance et la violence et l’ennui
J’m’en sortirai, j’me le promets
Et s’il le faut, j’emploierai des moyens légaux

Envole-moi, envole-moi, envole-moi
Loin de cette fatalité qui colle à ma peau
Envole-moi, envole-moi
Remplis ma tête d’autres horizons, d’autres mots
Envole-moi

Pas de question ni rebellion
Règles du jeu fixées mais les dés sont pipés
L’hiver est glace, l’été est feu
Ici, y a jamais de saison pour être mieux

J’ai pas choisi de vivre ici
Entre la soumission, la peur ou l’abandon
J’m’en sortirai, je te le jure
A coup de livres, je franchirai tous ces murs

Envole-moi
Envole-moi, envole-moi, envole-moi
Loin de cette fatalité qui colle à ma peau
Envole-moi, envole-moi
Remplis ma tête d’autres horizons, d’autres mots
Envole-moi

Me laisse pas là, emmène-moi, envole-moi
Croiser d’autres yeux qui ne se résignent pas
Envole-moi, tire-moi de là
Montre-moi ces autres vies que je ne sais pas
Envole-moi, envole-moi, envole-moi
Regarde-moi bien, je ne leur ressemble pas
Me laisse pas là, envole-moi
Avec ou sans toi, je n’finirai pas comme ça
Envole-moi, envole-moi, envole-moi…

Jean-Jacques Goldman – Envole-Moi

Jean-Jacques Goldman: va t-il revenir un jour?

Essa matéria mostra um pouco da contribuição de Jean-Jacques Goldman, o seu sucesso e sua história.

Série Francesa – Un gars, une fille

Un gars une fille

Uma série de muito sucesso na França, com os atores Jean Dujardin, Alexandra Lamy, produzida 1999 até 2003.

É uma adaptação de uma série (com o mesmo nome), criada no Québec em 1997, que surgiu após a realização de um talk-show chamado Besoin d’amour.

A série é uma comédia que mostra a vida de um casal,  com um formato curto, teatral e engraçado.

É uma forma muito interessante de conhecer a cultura, os hábitos, pois as situações são as mais normais e próximas da vida de qualquer pessoa.

A química dos atores foi tão incrível, que acabou em casamento em 2003!

Abaixo dois links, a série original do Québec e a adaptação da França.

Lembrando que o francês falado no Québec é um pouco diferente da França, no vídeo dá para perceber a diferença!

Un gars, une fille – Original Québec

Un gars, une fille – França (com legenda em português)